Le Passager de Jean-Christophe Grangé

Publié le par JMB

Bonjour tout le monde,

 

Je viens vous parler aujourd'hui du dernier roman de  Jean-Christophe Grangé (Les Rivières Pourpres), sorti en septembre 2011 chez Albin Michel. Ce nouvel opus s'intitule: Le Passager.

 

Le passager4e de Couverture :

Je suis l’ombre.
Je suis la proie.
Je suis le tueur.
Je suis la cible.

Pour m’en sortir, une seule option : fuir l’autre.
Mais si l’autre est moi-même ?...

 

Résumé:

Mathias Freire, un psychiatre ayant perdu goût à son travail, reçoit un nouveau « client » ayant perdu sa mémoire du jour au lendemain. Mais il s'avère que cet homme fut retrouvé proche d'une scène de crime bestial. Peu à peu, le psychiatre se retrouve en ce patient et commence à se remettre en cause. Est-il lui aussi un « passager sans bagages » ayant perdu sa mémoire ? Alors, Mathias deviendra un hors-la-loi pourchassant son passé possible de tueur.

 

Mon avis:

Le 4e de couverture étant très attirante et le sujet de bouquin me plaisant, je me suis lancé dans ce pavé de 750 pages! J'ai remarqué d'entrée que le livre était construit dans un rythme rapide: chapitres très courts.

Et effectivement, la lecture est rapide. Le livre est bien écrit, les décors sont bien "dessinés" et les personnages n'ont plus de secrets pour le lecteur. Bref, malgré un roman qui traine un peu en longueur, l'histoire aspire le lecteur et l'entraine avec Mathias et Anaïs, dans une course contre la montre pour remonter aux origines de Mathias...

Il faut attendre les 50 dernières pages pour dénouer le sac de noeuds établis jusqu'à présent. Malgré une fin surprenante, je trouve qu'elle manque de "piquant". Je m'attendais à une fin avec un rythme plus soutenu et une atmosphère plus dense.

Globalement c'est un bon roman, bien pensé, avec des personnages forts, mais dont la fin déçoit un peu.

 

D'autres avis:

L'avis de Bookfalo Kill: L'avis

L'avis de Nelfe: L'avis

L'avis de : L'avis

 

Thèmes abordés:

Il y a deux thèmes principaux abordés:

- la fuite psychique. Au dire de l'auteur, ce phénomène existe réellement mais celui-ci est très rare.

- la mythologie grecque. Le meurtrier en série s'inspire de cas de la mythologie grecque pour effectuer ses crimes.

 

La citation:

"- Monsieur, quel est votre nom?

Il comprit enfin. Il murmura en esquissant un sourire désolé:

- Aucune idée."

 

Mots Clés:

Mathias Freire, Psychiatrie, Anaïs Chatelet, Police, Amnésie, Fuite Psychique, Mythologie Grecque.

Commenter cet article

Petrus002 13/07/2012 22:06

Je pense aussi que ce dernier opus de JC Grangé est assez décevant après ce à quoi il nous avait habitué (cf La Ligne Noire) ! J'espère qu'il ne s'agit que d'un essoufflement passager.
Cf mon blog : http://www.petrus-blog.net/